Connecter

Inscription

Projets par
axe de recherche



Recherche avancée

Suggestions de recherche
 

Votre panier

Bois de structure

Bois d’apparence

Bois d’ingénierie

Composantes structurales et bâtiments préfabriqués

Générale

Panneaux structuraux et non structuraux

Accueil > Recherche et résultats > Projets par axe de recherche > Bois d’apparence

Bois d’apparence

Certification des forêts et responsabilité organisationnelle : comment s’adapter aux facteurs concurrentiels mondiauxTerminé

Chef de projet: Barrett, David
 

Objectif

L’intégration d’objectifs de durabilité dans la planification stratégique et dans les opérations quotidiennes des entreprises est une tendance globale bien établie. Cette évolution est souvent appelée responsabilité organisationnelle (RO)et ces pratiques se sont étendues à l’échelle de la planète. Les multinationales de différents secteurs sont habituellement les premières à mettre en place de telles pratiques. Des sociétés comme Time, Shell Oil, PespsiCo, pour ne nommer que celles-là, ont déjà adopté d’importantes initiatives de responsabilité organisationnelle pour démontrer leur engagement envers le développement durable et minimiser les risques de critique de manque de transparence du public, de recul dans certains marchés et d’accès réduit à du capital additionnel et à des primes d’assurance moins élevées. L’industrie forestière canadienne a mis l’accent sur la certification des pratiques d’exploitation des forêts pour démontrer l’importance qu’elle accorde au développement durable. Or, avec les tendances actuelles du commerce mondial, on attend des entreprises davantage que l’utilisation de matières provenant de sources certifiées pour les reconnaître comme exerçant des pratiques transparentes et vérifiables en matière de respect des principes de développement durable.

Cette étude placera l’évolution de la sensibilité environnementale et sociale des entreprises canadiennes du bois dans un contexte global qui autorise une comparaison entre les différentes industries. En consacrant du temps et des efforts à la certification des forêts, les entreprises canadiennes pourraient produire l’effet de levier nécessaire pour projeter une image de responsabilité organisationnelle tout en ne déployant que des efforts marginaux. Les entreprises qui n’adopteraient pas ces pratiques pourraient être confrontées à une réduction de leur part de certains marchés sélects et à un accès limité aux fonds de placement, et ce, sans compter l’image ternie qu’elles laisseraient auprès du public.
 
L’étude vise à déterminer la façon dont les forestières canadiennes peuvent s’y prendre pour faire la transition de la certification forestière vers des pratiques de responsabilité organisationnelle. Plus particulièrement, les objectifs de l’étude sont :
 
  1. déterminer comment les pratiques de RO font leur chemin dans le secteur canadien des produits forestiers, les conditions nécessaires pour leur diffusion de même que les incitatifs à l’adoption de pratiques de RO; et
  2. comprendre comment la certification des forêts influe sur l’adoption de pratiques de RO.

Début du projet : 2007-04-02 Fin du projet : 2009-03-31
 

Rapports :

 

Pour plus d'information sur ce projet veuillez contacter :

Barrett, David
Université de Colombie-Britannique
courriel : dbarrett@interchange.ubc.ca
téléphone : (604) 822-5852
télécopieur : (604) 822-9104
 
Retour à la liste abrégée 

 

 

 

   
 
   
CONTACTEZ-NOUSADRESSEZ-VOUS AUX SPÉCIALISTESINSCRIPTIONPLAN DU SITEENGLISH